La monusco vient de blesser encore deux personnes à kiwanja, dont un enseignant de Buturande.
Source la lucha et la notabilité locale. Une dépêche venant de Kiwanja.

En effet depuis tôt ce matin du vendredi 26 août, des manifestants sont dans la rue à Kiwanja. Ils réclament le départ sans condition de la mission onusienne de leur province.

A Goma les mouvements citoyens ont plutôt appelé à deux jours de ville morte avant d’annoncer d’autres actions.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.