La situation de déguerpissement touche plusieurs militaires envoyés au front. Plusieurs femmes se plaignent au camp Kokolo d’avoir été chasser des maisons pendant que leurs époux sont en mission.

Une source militaire nous confie que le samedi 10 septembre, plusieurs officiers supérieurs des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC, logés au camp Tshatshi ont été délogés de leurs résidences assignées. Ils seraient accusé de loyauté envers les anciens dignitaires du régime précédent. Quelques noms sont cités par la même source parmi les déguerpis : le général D.Kabwe au front à l’est, le colonel Zorro, le major B.Kalala.

Hapamedia ne peut autoritairement confirmer ces allégations car nos multiples tentatives d’inquisition auprès des de la hiérarchie militaire n’ont pas été fructueuses.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.