Misoke fait partie intégrante du territoire de Pangi. Une école primaire de bonne réputation s’y trouve. Mais pour y accéder, il faut traverser une rivière.

Le pont jeté depuis l’époque coloniale sur la rivière Ngunde n’existe que de nom. Un des notables nous fait découvrir ce mardi 13, le reste de ce pont. Quelques sticks des bambous sont placés sur le pont pour permettre aux élèves et quelques motos de passer.

A suivre la vidéo et les photos pendant la période pluvieuse les risques sont énormes pour les tout-petits petits qui vont à l’école primaire Misoke. L’urgence s’impose pour que les autorités jettent un regard sur ce pont.

Auteur/Autrice

By Pierre Kahambwa

Chef de Bureau infos | +243816669900

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.