Les léopards A’ de la République Démocratique du Congo sont éliminés dès le premier tour de la 7é édition du championnat d’Afrique des Nations CHAN Algérie 2023.

Les fauves congolais sont tombés ce dimanche 22 janvier 2023 devant les lions de lateranga du Sénégal sur un score étriqué de (0-3) en match comptant pour la 3é et dernière journée du groupe B.

Réduit en infériorité numérique dès la 33é minutes après l’expulsion de Kevin Mundeko, les congolais n’ont pas su gérer cette rencontre décisive dont la victoire était impérative pour se hisser en quart des finales. Avec un bilan désastre, 3 matchs jouer, 2 nuls et une défaite, 0 buts marqués contre 3 encaissés, les congolais ont réalisé un mauvais parcours de leur histoire en CHAN.

Otis Ngoma tacle la FECOFA

En conférence de presse d’après match, le sélectionneur des léopards locaux Otis Ngoma n’est pas aller dans le dos de la cuillère pour endosser sa responsabilité. Pour ce technicien congolais, le nœud de problème ce n’est pas l’entraîneur, mais plutôt une vraie formation des jeunes, mais aussi une vraie direction technique nationale. Une réponse qui pousse à réfléchir sur le fonctionnement de la ligue nationale de football LINAFOOT, qui perd du jour le jour son ampleur dans le continent.

Jadis compté parmi les meilleurs championnats du continent Africain, la LINAFOOT est aujourd’hui rabaissée au plus bas niveau par manque d’une bonne politique portive basé sur la promotion des jeunes dans différentes provinces. Ce qui pousse à dire que le football congolais manque aujourd’hui beaucoup des fondamentaux.

S’agissant de son avenir, Otis Ngoma promet de faire rapport à sa hiérarchie pour trancher s’il va demeurer entraîneurs des léopards locaux, ou soit il sera démis de cette responsabilité.

By Ben Lota

Journaliste

Laisser un commentaire