Hapamedia avait bien prédit que des jours si pas des mois allaient s’ajouter dans le processus de révision du fichier électoral. Si le dimanche 22 janvier la CENI annonçait 25 jours supplémentaires, le modus operandi de cette organe montre que deux autres semaines peuvent être ajouter pour les corrections , la mise à jour au serveur Central…

Madame Patricia Nseya Rapporteur de la Commission Électorale Nationale Indépendante annonce dans un communiqué signé le 22 janvier que l’enroulement des congolais résidents à l’étranger débute le 25 janvier. Il s’agit de ceux qui habitent la Belgique, la France et l’Afrique du Sud.

Pour cela, il faut avoir son passeport ou sa carte consulaire. Les centres d’inscription seront ouverts du mardi au dimanche de 7 heure à 17 heure.

Pour les congolais qui sont en Afrique du Sud plusieurs autres documents sont acceptés dont le visa de résidence temporaire, le visa d’études, visa de travail, visa d’affaires…

Les centres d’inscription seront installés dans les ambassades de la République Démocratique du Congo.

Un analyste pense qu’avec la prolongation des opérations dans l’aire opérationnelle AO1, nous nous acheminons doucement vers un probable changement du calendrier électoral présenté par la CENI.

 » Lorsque 25 jours supplémentaires sont annoncés, que dire d’énormes difficultés qui attendent dans les fins fonds de la RDC ? Les acteurs politiques devraient avoir le courage de dire tout haut ce que tout le monde connaît tout bas. Nous allons droit à une présentation d’un nouveau calendrier électoral »

Marc Musafiri, politologue

By Pierre Kahambwa

Rédacteur en Chef | +243816669900

Laisser un commentaire