Kitchanga dans le territoire de Masisi est confronté à des combats depuis tôt le matin du mardi 24 janvier. Des sources concordantes disent que si les renforts en hommes et munitions ne sont pas envoyés en urgence, Kitchanga court un grand risque.

C’est depuis 5 heure du matin du 24 janvier, heure de l’est de la RDC que les FARDC tentent de repousser les assauts du M23 à moins de 10 km de Kitchanga d’après nos sources. D’après la même source des problèmes liés à la logistique sont visibles dans le rang des troupes régulières.

La société civile exige l’implication des autorités nationales pour que des renforts et munitions quittent Goma pour Masisi.

By Pierre Kahambwa

Rédacteur en Chef | +243816669900

Laisser un commentaire