Nous avons mille et une bonnes raisons de célébrer la date du 17 mai comme celle de la libération de notre pays du joug dictatorial du Maréchal Mobutu. Mais une révisitation de l’histoire s’impose :

  1. Mzee nous avait amené les rwandais. Certainement Oui. Et n’oublions pas un aspect très important : il était un vieux maquisard caché dans la forêt pendant plus de trente ans et le seul moyen de réaliser son rêve (accéder au pouvoir) était d’être accompagné des rwandais. Nous aurions agi de la sorte si nous étions à sa place
  2. Mzee Kabila est-il responsable de l’infiltration rwandaise dans les structures de l’état comme on le constate aujourd’hui ? NON. Car à partir de juillet 1998, il avait procédé au début du rapatriement de ces coopérants étrangers. N’eut été son assassinat, le problème de la présence rwandaise en RDC serait déjà résolu. Mzee n’avait jamais trahi son pays. Mzee n’avait jamais trahi son pays

Réflexion de Maître EKOLA Kenny

Laisser un commentaire