Un challenge est ouvert entre les artistes congolais qui tous se mesurent de la popularité auprès de leurs mélomanes via la grande marmite de l’esplanade du stade des martyrs de la Pentecôte.

Ferré Gola est le récent artiste congolais à livrer un concert au stade des martyrs avec la capacité d’accueillir 90.000 places assises, bientôt c’est le tour de Felix Wazekwa, qui livrera aussi un spectacle. Souvent, il n’ya que les musiciens profanes qui compétitissent sans crainte.

Après le concert du 24 Juin livré par le Golois, un défis est lancé, une guerre autour dudit stade, en classant le plus populaire à le remplir.

Dès maintenant c’est le tour des musiciens chrétiens et des pasteurs qui se lancent aussi dans cette course martyrique. L’artiste gospel Mike Kalambayi et le prophète Walesa ont déjà annoncé leurs dates de la livraison de leurs concerts. Quand au pasteur Moïse Mbiyé, ce dernier dit attendre l’orientation divine pour livrer un concert car c’est parmi l’un de ses désirs pastorales.

En effet, le stade des Martyrs représente un grand symbole au pays sur le plan sportif, politique, religieux. A l’heure actuelle, c’est la musique qui prend de l’ampleur et de la supériorité de visibilité face aux autres domaines des loisirs. À cette étape, plusieurs langues des congolais délient entre la musique que le sport qu’est-ce qui domine dans le pays ?

Selon une certaine opinion, la preuve que l’équipe nationale et nos clubs de football n’arrivent plus à attirer un grand public comme auparavant, c’est la montée en puissance des spectacles des musiciens congolais.

Que nous cache réellement derrière ce stade mythique qui est la source des conflits de la musique de la 4ieme génération en RDC?

Prester à ce mystérieux stade représente t-il un succès populaire à Kinshasa ou au pays ? Malgré le public que vous pouvez détenir à Kinshasa, le stade des martyrs est représenté comme une grande salle mythique de défis au pays pour mesurer sa popularité. À qui le prochain tour ? L’avenir nous dira plus.

By Ekra Kaitenge

Journaliste

Laisser un commentaire