L’organisation non gouvernementale Fonds pour les Femmes Congolaises (FFC) forme depuis ce lundi 17 juillet les responsables des organisations de la société civile féminines (OSC) sur le cycle du projet.

Cette formation bénéficie de l’appui d’Equality Fund qui a permis à FFC de subventionner 18 organisations sur la santé sexuelle et reproductive dans les provinces de l’ Equateur, Nord Ubangi et Tshopo.

Au total 15 représentantes des organisations de la société civile féminines dont les responsables (chargé du projet et comptable) des projets de 6 organisations appuyées par FFC dans la thématique SSR, prennent part à ces assises de 3 jours qui se déroulent du 17 au 19 juillet au centre Monaco de l’Université de Kisangani.

Cette formation poursuit plusieurs objectifs notamment :

  • Contribuer à l’émergence structurelle et organisationnelle des OSC appuyées par FFC;
  • Renforcer les connaissances sur le cycle du projet des 15 staffs clés (la responsable du projet et le(la) comptable des organisations appuyées par FFC ;

Nous avons constaté que les organisations éprouvent d’énormes difficultés quant à l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet. Voilà pourquoi nous nous sommes engagés de les accompagner, de renforcer leurs capacités pour qu’elles soient à mesure de présenter des projets de qualité, mais aussi qu’elles soient vraiment bien outillés pour mettre en œuvre un projet” a martelé Mdm Gisèle Kambesa, assistante au programme au sein du FFC.

Le conseiller technique de la ministre provincial du genre famille et enfant, santé publique, hygiène et action humanitaire qui a lancé cet atelier remercie l’ONG Fonds pour les Femmes Congolaises qui ne cesse d’appuyer les organisations de défense de droits de la femme de la RDC en général, et celles de la province de la Tshopo en particulier.

Trésor Ossono appel par ailleurs les autres partenaires financiers à suivre l’exemple du FFC, et de considérer les femmes de la Tshopo au même titre ques les femmes de Kivu qui bénéficient d’importants financement pour défendre leurs droits, car les femmes Tshopolaises sont également victimes des violences basés sur les genres.

Pour rappel, le Fonds pour les Femmes Congolaises est une organisation non gouvernementale d’appui à la promotion et à la défense des droits des femmes et filles. Il est crée depuis 2007 pour pallier aux difficultés de mobilisation des fonds rencontrées par les OSC et groupes des femmes.

By Ben Lota

Rédacteur en Chef | +243 858 478 676 |blota[@]hapamedia.net

Laisser un commentaire