Dans d’autres articles, nous avons fustigé la présence des armées du monde, Monusco, UPDF, FPR, armée Kényane…et toutes les autres forces en RDC. Mais il ne se passe un jour depuis 30 ans sans qu’on ne parle des massacres aux endroits tenus par ces forces armées officiellement invitées ou accueillies.

23 juillet, à quelques mois des élections, la présence des troupes mondiales sur le sol congolais ressemble aux poudres aux yeux. La mission onusienne dans la tourmente. La coalition UPDF-FARDC, se focalise sur des communiqués. Les Forces de l’EAC , Chauves-Souris et la SADC toujours en préparatifs.
Bref il y a lieu de réfléchir sur l’échec patent de l’intervention des pays dits amis en RDC.

Ce qui revient à ce que nous disons toujours :” notre secours, notre libération ne viendront ni de l’orient ni de l’occident. Les congolais doivent se prendre en charge”.

Le concert des armées changera juste des artistes et des heures de mise en scène. Mais la réalité sur terrain ne changera d’un iota.

Et la vie continue comme si des millions des congolais ne sont pas tués.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire