Les provinces sous État de siège ne connaissent pas seulement des morts à cause de la guerre. Il arrive de temps en temps que la folie d’hommes portant armes à feu mette fin à la vie de nos compatriotes.

24 juillet, la rédaction revient sur le drame qu’a connu la RDC et l’Ituri en particulier. 13 personnes ont été tuées près de Tchomia par un militaire et ce dernier a pris la poudre d’escampette. En effet le militaire avait mal digéré le fait que son enfant a été enterré à son absence. Ainsi il ouvrit le feu sur les gens trouvés chez lui. 9 enfant trouvèrent la mort sur place.

Ce qui étonne est que 4 jours après, l’armée et les services n’arrivent pas à localiser et appréhender ce malfrat.
La société civile s’inquiète et attend son arrestation et son jugement.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire