La dernière sortie médiatique de la dame gouverneur de la Tshopo a réveillé des chats qui dormaient. Dans son speech Madeleine Nikomba évoquait les 19.500 francs retrouvés dans le compte de la province.

03 août, nous suivons par médias interposés le duel Nikomba-Abibu. Des secrets d’état risquent d’être exposés si jamais les deux camps ne mettent pas un peu d’eau dans le vin.

L’un tente de justifier son bilan par le fait que rien n’a été laissé par le prédécesseur. Le même argument est utilisé par l’autre pour remonter à d’autres prédécesseurs.

De quoi appeler les uns et les autres à s’assumer. Comme disait en son temps Joseph Kabila :” quand ça ne marche pas c’est la faute au Chef. J’assume”.

Si pour parler bilan, il faut se réfugier derrière les prédécesseurs , adieux le changement.

Et la vie continue dans Kisangani inapita bulaya.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire