Les présumés criminels des atrocités ayant opposé les communautés Mbole et Lengola dans la commune Lubunga ont été présentés ce mercredi 2 août au vice premier ministre en charge de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, Peter Kazadi Kankonde en mission de service à Kisangani chef-lieu de la province de la Tshopo.

Au total une cinquantaine des criminels et présumés auteurs de plusieurs forfaits viol, extorsions et massacres ayant causer beaucoup de morts ont été présenté au VPM à l’esplanade du gouvernorat de la province par madame la gouverneur Madeleine Nikomba Sabangu, en présence de membres de son gouvernement, du comité provincial de la sécurité, et de la population.

Le patron de la sécurité congolais n’est pas passer par la dos de la cuillère pour tonner sur ces présumés criminels en leur promettant l’application stricte de la rigueur de la loi.

On ne défis pas l’État. Aujourd’hui vous êtes aux arrêts, vous allez subir la rigueur de la loi. J’ordonne à madame la gouverneur d’organiser de procès public à votre égard” a lancé le VPM Peter Kazadi Kankonde avant d’appeler la population boyomaise en particulier, et Tshopolaise en général, à s’impliquer à fond pour barrer la route à tous les ennemis de la paix qui cherchent à boycotter la vision du chef de l’État Felix Tshisekedi.

Profitant de l’occasion, Peter Kazadi a présidé une réunion du comité provincial de sécurité dans la salle du gouvernorat.

Signalons que le VPM revenait d’une mission de service à Isiro dans le Haut-Uele en passant par Bunia (Ituri) avant de fouler le sol boyomais.

By Ben Lota

Rédacteur en Chef | +243 858 478 676 |blota[@]hapamedia.net

Laisser un commentaire