Jugé au tribunal militaire garnison de tshikapa, un policier est condamné à une peine de servitude pénale pour coups et blessures volontaires.

Le verdict est tombé ce mercredi 9 août au cours d’une audience tenue en flagrance. Selon la sentence rendue publique par l’auditeur, le condamné doit payer une somme de 7500$ américains à la partie civile de Tshibola Mbuyamba pour meurtre et 2500$ américains à la partie civile de Kanku pour coups et blessures volontaires.

Pour le même fait, le policier en question doit restituer l’arme AK 3175 et 15 munitions au commissariat de la police de Mayi Munene. Ce même verdict précise également que le tribunal militaire s’est déclaré incompétent pour le dossier du prévenu Mukendi Léon poursuivi pour tentative d’évasion. Il l’a remis à la disposition du ministère public étant donné que le prévenu est un civile.

Devant toutes les deux parties, le tribunal a annoncé dans les jours qui viennent l’inhumation du corps sans vie de Tshibola interné à la morgue de l’hôpital général de référence de tshikapa.

C’est le motif de satisfaction pour la partie civile représentée par maître Nicolas Bayamba et Godefroid Mikenji qui ont félicité les compositions du tribunal pour l’indépendance et sérénité dans sa prise de décision. C’est ainsi que la partie défenderesse dit interjeter l’appel dans le délai de 5 jours leur accordé par le tribunal pour voir la suite de leur dossier aux autres instances.

Pour rappel, le policier condamné avait tiré à bout portant sur 3 mineurs dont un avait succombé sur le champ et 2 avaient reçu des balles l’un à la cuisse et l’autre à la main. Tous les blessés sont internés aux structures sanitaires locales pour des soins appropriés.

Laisser un commentaire