L’armée de la République démocratique du Congo (RDC) utilise deux nouveaux types de véhicules blindés, acquis auprès des Émirats arabes unis et de l’Afrique du Sud.

Le 22 juillet, un certain nombre de véhicules MCAV-20 ont été aperçus dans les rues de Kinshasa, la capitale de la RDC, alors que les autorités renforçaient la sécurité avant les Jeux de la francophonie.

Environ 4 500 policiers supplémentaires soutenus par des agents de la sécurité de l’État ont été déployés avant l’événement.

Selon certains observateurs avertis, la RDC aurait pris une livraison de 20 véhicules Mbombe 4 au début de cette année, suite à la livraison d’un nombre inconnu de nouveaux véhicules blindés légers Maatla 4 × 4 de Paramount fin 2022.

Au moment de son lancement, Paramount dit que la Maatla avait des commandes de 50 véhicules de deux clients. Les Mbombe 4 sont équipés de tourelles à canon sur leurs toits.

Depuis son lancement en 2019, le Mbombe 4 a été commandé par six pays, dont la République démocratique du Congo, les Émirats arabes unis, le Togo et l’Inde. Il est construit en grand nombre pour l’armée indienne par Bharat, forgé sous le nom de Kalyani M4.

En août 2022, Paramount a révélé que le Mbombe 4 serait construit en Thaïlande sous le nom de D-Lion. La société espère également produire le Mbombe 4 en Arabie Saoudite.

La République démocratique du Congo acquiert également des avions de Paramount et reçoit six avions de renseignement, de surveillance et de reconnaissance (ISR) Mwari.

Lors de l’exposition Africa Aerospace and Defence en septembre de l’année dernière, Paramount a déclaré avoir reçu des commandes pour neuf de deux forces aériennes.

Laisser un commentaire