Ce qui peut apparaître comme une affaire à négliger prend des allures inquiétantes. L’institut National d’Etudes et des Recherches Agronomiques se meurt et son patrimoine est spolié.

La semaine du 05 au 12 août, les agents de l’INERA observent une grève à Bukavu. A la base leur terrain dans le territoire de Kabare. Ces agents voient des chantiers poussés et pointent un doigt accusateur au gouvernement provincial dirigé par Théo Ngwabidje Kasi.

Ces agents approchent les micros pour dénoncer cette aventure et ont même démoli quelques hangars trouvés sur le terrain de l’INERA-MULUNGU à Kabare.

Le gouvernement provincial nie le fait et promet de faire la lumière sur ce scandale.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire