Bientôt la rentrée scolaire et les enfants de Rutshuru seront à la troisième année sans école. Lorsqu’on veut réduire un peuple à l’état primaire, il faut s’attaquer à l’éducation, dit un adage.

15 août, notre curiosité va du côté des enfants du territoire de Rutshuru. Ceux-ci, outre l’école, sont privés de différentes campagnes de vaccination. Confirmation des notables du milieu qui affirment ne pas comprendre pourquoi leurs enfants sont devenus la risée du monde.

Un autre notable va au delà en invoquant même la population de Rutshuru qui est privée du processus électoral actuel et cela passe sous silence.

” Nos enfants ne vont pas à l’école, ils ne sont pas vaccinés. Nous même ne voterons pas. Rutshuru est-il sacrifié ? “, Janvier Mutokambali

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire