Suite à la dissolution du FSRDC, la rentrée scolaire est hypothétique dans plusieurs écoles primaires dans le Territoire de Mwenga. Beaucoup d’écoles devraient être réhabilitées par le FSRDC pour le compte du Projet STEP 2. Mais avec la dissolution du Fonds Social, ces écoles sont restées inachevées alors que tous les vieux bâtiments accueillant les élèves l’année ont été détruits avec l’espoir de voir les nouveaux bâtiments être opérationnels avant la rentrée scolaire 2023-202.

19 août hapamedia a contacté des agents qui travaillaient dans le cadre du Fonds Social de la République dans le territoire de Mwenga. Des infrastructures scolaires sont abandonnées. A Kamituga par exemple plus 10 écoles sont inachevées, dans la chefferie de Lwindi plus de 3 écoles sans compter plusieurs autres bâtiments d’intérêt communautaire comme les centres de sante, les bureaux des comités locaux de développement.

Ces révélations démontrent comment la rentrée scolaire sera perturbée car même les agents continuent à réclamer leur dû.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire