Depuis trois mois, l’office de voiries et drainage (OVD) avait entamer les travaux de lutte anti-érosive dans la ville de Tshikapa dans la province du Kasaï.

Ces travaux sont exécutés avec le financement du gouvernement central par le truchement du fond national d’entretien routier (FONER) évoluent très bien.

Il a fallu une intervention du chef de l’État Félix Antoine Tshilombo Tshisekedi dans le cadre de son projet infrastructionnel bénéficié par certaines provinces de la RDC dont le Kasaï figure sur la liste, et dont les engins et les fonds ont été envoyés à Tshikapa au mois de juin dernier pour lutter contre le ravin sogagik qui menaçait de couper la grande artère de Tshikapa en deux parties, séparant les institutions provinciales et l’aéroport national de Tshikapa.

Depuis le début de ces travaux, il a fallut attendre la saison de pluie pour évaluer les efforts engagés sur le lieu par l’OVD qui exécute ces travaux et d’autres sites ciblés.

Plusieurs habitants voisins de lieux où les travaux sont exécutés félicitent l’OVD rassurant à notre rédaction l’espoir qu’il y a.

« Nous avons constaté la résistance de la terre qu’on mise dans le ravin depuis que les pluies s’abattent à Tshikapa, la situation sur sogagik n’est plus comme auparavant. C’est prometteur que le boulevard Lumumba, unique artère que nous avons ne sera plus couper en deux. Félicitations méritées à l’OVD Kasaï pour ce travail combien louable » a dit le chef du quartier Matempu.

À savoir, le ravin sogagik est le plus gigantesque qui avait récemment le complexe scolaire la providence au début de l’année en cours et plusieurs autres infrastructures modernes publiques de la ville de Tshikapa

Laisser un commentaire