La semaine du 18 au 25 août, on a parlé de moins en moins des incendies à Bukavu. La ville connait d’autres problèmes liés à l’insécurité.

Un corps sans vie a été découvert tôt le matin du Samedi 26 août sur le tronçon Place de l’indépendance – Lycée Wima. Dans une semaine on enregistre 6 corps sans vie et tout le monde est calme. Informations confirmées par la société civile qui s’étonne du silence des autorités.

” les politiciens sont préoccupés par la campagne électorale précoce. Ils envoient leurs acolytes vanter tel ou tel autre alors que les gens meurent à petit feu”, Anne Marie Busoga

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire