La tension monte dans les camps des déplacés de guerre autour de la ville de Goma. La souffrance imposée par la situation sécuritaire pousse certains déplacés à des révoltes.

Autour de 18h20 de Goma, un policier a été tué par les déplacés en colère dans le camp des déplacés de BULENGO lac Vert. Les détails sur les circonstances de ce drame ne sont pas encore révélés.

Mais une source parle de l’incompréhension totale entre le policier et la population autour des vivres et non vivre distribués par les organisations internationales. La société civile nous promet des précisions ce 29 août.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire