Le procès Augustin Matata Ponyo et co-accusés n’en finit pas avec des épisodes. Outre les vas et viens entre la cour de cassation et la cour constitutionnelle, la dernière va de renvoi en renvoi.

Une audience ou une courte audience a eu lieu à la cour constitutionnelle le 04 septembre. La défense n’ayant pas obtenu les éléments du dossier a demandé et obtenu le renvoi jusqu’au 25 septembre. Ce procès risque de tirer à longueur vue sa complexité.

Si le parti LGD de Mapon parle de procès politique, la majorité au pouvoir parle de l’état de droit en marche. Et les juristes sont partagés car des jurisprudences naissent chaque jour.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire