Des médias ont publié , les réseaux sociaux ont explosé sur un prétendu remplacement du gouverneur militaire Lieutenant Général Constant Ndima. Le ministre de l’intérieur aurait dit le 06 août que c’est faux, Ndima reste en fonction.

07 août, quoique rappelé à Kinshasa pour consultation Constant Ndima est encore gouverneur selon des sources. Mais le dossier du 30 août autour de la secte dont quelques membres ont péri, entraîne des arrestations des officiers et de la police et de l’armée.

Partira ne partira pas ? La réponse est claire qu’il finira par partir car il n’est pas éternel gouverneur et que l’état de siège n’est pas définitif. D’ailleurs le concerné n’a même pas une valise à Goma, d’après ses propos.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire