À la suite de 40 jours après la mort de l’ancien chef de groupement Kamba-Ngunji Shamupelete, la famille régnante reste divisée autour de la procédure devant permettre le choix à porter sur un nouveau successeur.

À encroire des sources dignes de fois, Désiré Mutambayi n’est pas fils de la famille regagnante mais il s’est auto-proclamé chef de groupement.

Le groupement est composé de cinq clans représentés par chef Shakayamba, Tshindjinde, Shatshinu, Tshiyanda Mbungu, Muawulu et Shamupelete dont le monsieur auto-proclamé n’est retrouvé nulle part.

Pour résoudre cet indifférent, la famille se réclamant regagnante sollicite l’implication des autorités compétentes notamment le ministre de l’intérieur et affaires Coutumières.

À noter que c’est depuis le mois d’août dernier que l’ancien chef de groupement Shamupelete est décédé. Jusque là, la mésentente persiste sur celui qui doit récupérer le bâton de commandement du pouvoir.

Le groupement Kamba-Ngunji est dans le secteur de l’entre Kasaï-longatshimu en territoire de Tshikapa.

Laisser un commentaire