Un chauffeur de taxi a subi une série de tracasseries sur le croisement des avenues des huileries et Songololo non loin du stade des Martyrs.

Selon le conducteur de taxi de la voiture marque ketch, les policiers sont entrés dans sa voiture avec brutalité, en lui mettant hors sa voiture. Le plus étonnant c’est voir l’un des policiers ouvrir le coffre de la voiture au vue des tout le monde en mettant la main sur son argent.

Je viens de limeté, mes clients m’ont dit de les déposer sur l’arrêt étage, en les déposant directement j’ai vu les policiers entrés dans ma voiture en disant sors, sors, je demande qu’est ce que j’ai fait ? J’ai tout mes documents ici, sans même me demander les documents ils m’ont pris le cotaque , et ils ont pris l’argent dans mon coffre, ils ont pris la voiture et l’ amené, je ne sais pas si la P-Crim travail seulement comme ça et je me pose la question de savoir si je commis quelle crime ? Je veux que leur chef sache que ces policiers ne travaillent pas selon les principes de leur boulot, mais ils pratiquent la violence” a-t-il déclaré.

Les passagers et d’autres personnes trouvés sur le lieu de scène n’ont pas manqué les mots à placer sur l’événement ; pour les uns les policiers exagèrent avec l’agression, ils ne connaissent plus leur rôle; pour les autres, les hommes en uniforme ne respectent plus la valeur de leurs tenues, car ils pensent que cette tenue leur donne le pouvoir de tout faire, que le président de la République puisse interpeller cette unité.

Signalons que cette scène est passée devant les reporters de Hapameda.net.

By Cerise Mtoro

RÉDACTEUR RADIO ET SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION GÉNÉRALE

Laisser un commentaire