Hapamedia a écrit l’avant midi sur des rudes altercations entre les M23 et les jeunes d’autodéfense. Il faut préciser que le nom Wazalendo a avalé tous les autres groupes d’autodéfense. A Tongo, Bwiza, et ailleurs ça continue à tirer.

15 heure du 21 octobre, heure de Kitshanga, des sources concordantes affirment qu’une partie de cette bourgade est contrôlée par les M23 et l’autre partie par les Wazalendo. Chaque camp envoie des messages contradictoires. Les uns estimant avoir l’ascendance sur les autres. Dans ce genre de situation, la prudence est de mise. Mais c’est sûr que personne ne peut affirmer contrôler tout Kitshanga.

Dans l’entre-temps Mweso et d’autres villages accueillent des déplacés. C’est une confusion totale, écrivait notre source.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire