Depuis quelques semaines on assiste à un apaisement venant de quelques juridictions de la RDC. Les politiciens auraient choisi un climat de confiance et paix avant les élections de 2023.

15 octobre et même les deux jours précédents, la nouvelle sur un renvoi des audiences concernant Augustin Matata Ponyo fait l’actualité. La Cour Constitutionnelle estime qu’elle sera débordée par des dossiers liés aux élections. Ainsi il faut attendre Avril 2024 pour revoir Mapon à la barre. L’homme à la cravate rouge peut battre campagne dans la paix.

Une nouvelle qui enchantera ses fans mais qui fait grincer les dents des certains détracteurs. Un analyste politique sous anonymat pense que c’est plutôt un arrangement particulier pour apaiser les uns et les autres.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire