Florent Ibenge et ses prédécesseurs ont eu du mal avec le gouvernement congolais. Ils étaient payés à compte goutte. Au finish, ils avaient jeté l’éponge.

Nos sources renseignent ce 20 juin, que le sélectionneur des léopards n’aurait touché son dernier salaire qu’en décembre 2023. Donc six mois de retard de salaire d’après les déclarations attribuées à DODO Nlandu. Si ça se confirme, le cycle de non paiement des coachs reprend avec force.

Informations à prendre avec pincettes car nous n’arrivons pas encore à avoir les réactions et de Sébastien Desabre et du ministre des Sports.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire