Les journalistes congolais sont désormais catégorisés selon leurs dires, leurs écrits et leurs analyses. L’objectivité a perdu tout le sens. Il faut être Djaleloliste pour être primé et récompensé. Le quatrième pouvoir ne reste que de nom. Pauvreté et médiocrité obligent, la plupart des organes de presse se cache derrière la loyauté, le patriotisme pour justifier les miettes reçues des politiciens.

Au 09 Juillet, des rumeurs, des injures, des parjures et peut-être des contre-vérités sont propagés autour de Delion Kimbulungu et Magloire Paluku. Ils seraient déjà recrutés. Travailler pour la radio Okapi, être au cabinet du Feu Abbé Malumalu, être directeur d’une radio et conseiller du ministre de culture et arts… ne constituent pas des preuves. Et même si ça se confirme, chacun est libre de suivre son chemin.

Jusqu’à la preuve du contraire, à ce 09 Juillet, personne ne peut nous rassurer que ces deux journalistes ont rejoint les M23.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire