Hapamedia avait parlé de trop des taxes qui tuent la taxe. Et les autorités n’ont pas répondu aux multiples dénonciations de la société civile et de la population. Il fallait passer à d’autres actions, conclut Gérard Matenda, rapporteur de la SOCIV Shabunda.

La journée du 09 Juillet sera paralysée. Aucune activité : pas de marché, pas d’atterrissage des aéronefs, pas des cours à travers les institutions…La décision est de la société civile territoire de Shabunda, dirigée par Maître Isaac Kilunga. Ça concerne tout le territoire de Shabunda.

” Ville morte dans le territoire de shabunda suite à la négligence des autorités locales sur la réclamation d’une matinée fiscale par la société civile, après notre correspondance du 30 mars , et chaque fois de rendez-vous qu’elles n’obéissent pas”, société civile.

Lors d’une émission à la Radio Mutanga, la Société Civile a demandé à la population de rester chez elle le mardi 9 juillet. La multiplication des taxes et l’enclavement du territoire dépasse les bornes. La population n’en peut plus et doit se prendre en charge.

Aucune réaction de la part de l’administration territoriale. Mais nous apprenons que les ressortissants de Shabunda de partout soutiennent la démarche de la société civile.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire