L’autorité du territoire d’Ubundu tire la sonnette d’alarme concernant l’état désastreux de la route Kisangani-Ubundu, essentielle pour l’approvisionnement de ses habitants en produits vivriers et manufacturés.

Depuis plus de deux ans, cette route, autrefois un lien vital, s’est détériorée à un point critique. Les bourbiers, les nids-de-poule et la végétation envahissante rendent la circulation des voitures et des gros véhicules presque impossible.

Cette situation met en péril la vie quotidienne des habitants qui dépendent de cette voie pour leurs besoins essentiels. Les commerçants peinent à acheminer leurs marchandises, provoquant une pénurie de produits de première nécessité et une hausse des prix, aggravant ainsi la précarité des populations locales.

Il n’ya pas une route entre Ubundu et Kisangani. L’Etat de la route est vraiment désagréable. Quitté Ubundu pour arriver à Kisangani vous pouvez même tomber malade. La monnaie électronique devient rare par manque des opérateurs économiques, pas de trains, pas de rails,…” déplore Verdotte Yamulamba, administrateur du territoire d’Ubundu au micro de la Rfo/unikis.

L’administration locale d’Ubundu appelle les autorités provinciales et nationales à intervenir de toute urgence pour réhabiliter cette route. La réparation de cet axe routier est cruciale pour relancer l’économie locale, faciliter l’accès aux services de base et améliorer les conditions de vie des habitants.

By Ben Lota

Rédacteur en Chef | +243 858 478 676 |blota[@]hapamedia.net

Laisser un commentaire