Lubero est débordé par la venue de plus de 5000 ménages fuyant la guerre. Depuis la chute de Kanyabayonga, Kirumba et autres villages environnants, la population se dirige vers Butembo.

Un déplacé affamé est décédé le 10 Juillet à Lubero. Ils sont tellement nombreux, les uns occupant les écoles, les autres dans des familles d’accueil sans moyens. La communauté humanitaire n’a pas de moyen et les autorités locales n’ont pas de solution immédiate.

La société civile appelle à une aide urgente sinon d’autres déplacés mourront dans les jours qui suivent.

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire