La République Démocratique du Congo fait souvent du surplace. L’histoire étant en perpétuel recommencement. La classe politique a conscience du fait que rien ne marche.

Augustin Kabuya, Président ai de l’UDPS et Secrétaire Général, considéré par certains caciques du pouvoir comme l’homme qui contrôle tout, a déclaré le 10 Juillet à Kinshasa :” l’argent a circulé pour qu’on retourne à la situation de 2019 où le Président n’avait pas la majorité parlementaire”. Il a ainsi appelé la jeunesse à la vigilance. Une déclaration qui tombe au moment où il est très contesté au sein de l’UDPS.

Des analystes pensent que c’est juste manipuler les jeunes de l’UDPS et montrer que c’est lui qui a plus des soucis pour le régime.

” Kabuya doit plutôt répondre aux préoccupations des membres du parti : le congrès, la restructuration, le social des congolais…au lieu d’amuser la galerie”, un cadre de l’UDPS sous anonymat

By Pierre Kahambwa

Journaliste | pkahambwa[@]hapamedia.net| +243815614622

Laisser un commentaire